Home

Dans les médias

L'ORSW annonce la planification de la deuxième phase

Le 31 mai 2018 - Pour miser sur les réussites de la première phase du plan Guérir notre système de santé, l'Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) a dévoilé aujourd'hui les détails et le calendrier de mise en œuvre de la phase suivante de regroupement des services de santé visant à réduire les délais d'attente et améliorer l'accès aux soins en temps opportun.

« Les temps d'attente dans les services d'urgence ont été significativement réduits, les durées d'hospitalisation sont à la baisse et on constate dans la région que moins de patients sont à l'hôpital en attente d'une place dans un foyer de soins de longue durée » a déclaré Kelvin Goertzen, ministre de la Santé, des Aînés et de la Vie active. « Pendant des années, les Manitobains ont enduré un système de soins de santé inefficace caractérisé par les attentes dans les services d'urgence les plus longues au pays, malgré des dépenses par habitant plus élevées que la plupart des autres provinces et la disponibilité à Winnipeg d'un plus grand nombre de services d'urgence que dans d'autres villes beaucoup plus grandes. ».

« Les Manitobains demandent un meilleur système depuis des décennies. Ce plan est notre réponse et les améliorations progressives montrent qu'il est efficace. »

Selon Lori Lamont, chef des opérations par intérim et vice-présidente, professionnels des soins infirmiers et de la santé, la mise en œuvre progressive des changements de la deuxième phase a commencé plus tôt au cours du mois avec l'ouverture à l'Hôpital Grace d'un nouveau service d'urgence. Conçu pour traiter plus de 60 000 patients par an, ce service de capacité accrue appuie l'Hôpital Grace dans son rôle de troisième établissement de soins actifs de la région, après le Centre des sciences de la santé (CSS) et l'Hôpital Saint-Boniface.

« Il est important d'apporter ces changements graduellement, afin de veiller à ce que les bonnes ressources soient en place pour offrir les soins les plus sûrs et en temps opportun à nos patients et nos familles, ajoute Mme Lamont. Les commentaires additionnels apportés par le groupe de travail sur la réduction des temps d'attente et par notre collaboration avec Soins communs, nous ont permis de revoir et de raffiner davantage nos plans et nos échéanciers; cela veut toutefois dire que la transformation du système de santé de Winnipeg sera un peu plus longue que prévu initialement. Nous sommes cependant sûrs que ces plans revus répondront mieux aux besoins des Winnipegois et correspondront au plan clinique global de la province. »

En plus de la capacité accrue de l'Hôpital Grace, la deuxième phase comprendra des travaux de réaménagement importants visant à améliorer le service d'urgence tant du CSS que de l'Hôpital Saint-Boniface. Ces travaux seront terminés avant la fermeture du service d'urgence de l'Hôpital Concordia en juin 2019 et la conversion du service d'urgence de l'Hôpital général Seven Oaks en centre de soins d'urgence mineure, en septembre 2019.

Ces investissements permettront d'accroître la capacité des services d'urgence et d'améliorer les espaces de traitement. Ils faciliteront également la concentration des ressources – incluant le personnel et l'équipement spécialisé – pour accueillir un plus grand nombre de patients tout en assurant un accès aux soins voulus, en temps opportun. La région continue d'examiner un plan détaillé avec l'Hôpital Concordia, afin d'identifier les services de santé qui pourraient occuper l'espace du service d'urgence de Concordia.

« Une augmentation de la capacité des services de soins actifs d'urgence de l'ORSW, la création d'une capacité additionnelle de prise en charge des affections subaiguës à travers le système, ainsi que l'engagement d'un leadership clinique ont été identifiés dans l'évaluation provisoire comme des éléments essentiels tant de l'amélioration du rendement des hôpitaux de Winnipeg que des temps d'attente vécus par les patients », explique Lanette Siragusa, directrice de l'intégration des services de santé et infirmière en chef de Soins communs. « Si la transformation du système de santé de Winnipeg sera un peu plus longue que ce qui était prévu initialement, et exigera une évaluation et une surveillance soigneuses, Soins communs a confiance que les plans revus pour la région s'harmoniseront avec la planification des services provinciaux cliniques et de prévention qui est en cours, et assureront la continuité de l'excellence des soins aux patients. »

« Notre système, nos employés et nos médecins ont travaillé fort au cours de l'année dernière pour améliorer les délais d'attente et réduire le nombre de patients qui restent à l'hôpital pendant plus longtemps que ce qui est nécessaire », a déclaré le Dr Alecs Chochinov, directeur médical de la médecine d'urgence pour l'ORSW et coprésident du comité de réduction des temps d'attente dans les services d'urgence du groupe de travail sur la réduction des temps d'attente.

« Nous devons poursuivre ces efforts importants, puisqu'il reste encore du travail à faire pour améliorer notre système. J'ai pris l'engagement de travailler activement avec les services d'urgence et les autres programmes, dans le but d'améliorer l'accès pour les patients et d'éliminer les longs séjours à l'hôpital. Ces éléments demeurent essentiels à la réussite de ce plan », ajoute-t-il.

Les points saillants de la deuxième phase qui ont été dévoilés aujourd'hui incluaient un calendrier d'achèvement du regroupement des services de santé mentale de l'Hôpital général Victoria (qui s'ajoutent aux ressources actuelles du CSS et de l'Hôpital Saint-Boniface). Cette consolidation des services de santé mentale pour patients hospitalisés à travers la région devrait être terminée en décembre 2018 et verra 52 lits transférés à l'Hôpital général Victoria pour accroître l'espace de traitement et de consultation psychologique, et améliorer l'accès aux psychiatres sur place.

« Dans l'ensemble, nous avons déjà observé une réduction de 15 pour cent des délais d'attente avec notre plan qui n'est qu'à moitié complété, et la durée moyenne des hospitalisations s'est améliorée de 6,6 pour cent », a précisé Réal Cloutier, directeur général par intérim de l'ORSW.

« Nous devons poursuivre nos efforts et maintenir notre élan pour continuer de progresser et assister à des améliorations plus importantes. »

Résumé des initiatives de la deuxième phase

Amélioration des services cardiaques

Programme communautaire de perfusion intraveineuse

Services d'urgence

Services de soins intensifs (SSI)

Services de médecine

Services de santé mentale

Chirurgie

Pour obtenir plus d'information, veuillez communiquer avec Amy ou Bronwyn au Service des communications de l'ORSW :

amcguinness@wrha.mb.ca 204 926-7178 ou bpennerholigroski@wrha.mb.ca 204 926-7868